2022

Foetus

Un être dans un état préconscient, dans une poche, une poche de vie : comme dans un laboratoire où l’on expérimente l’humain. Voilà comment tout commence.

 

Un être qui n’en est pas tout à fait un, pas encore, qui peut-être n’en sera jamais un ? ...

2020

Processus

Après avoir été condamné à mort, le Jouisseur, vêtu en lycéen, voit sa fin toute proche, traitée selon différents tableaux retraçant son procès, la reconstitution de son double crime, son interview à un célèbre média et sa marche forcée vers une chaise électrique mobile.

Evenement lecture Festival d'Avignon 2018

Averse noire

Averse Noire est une pièce hantée par la culpabilité des origines, hantée par le matricide nécessaire ou fantasmé, hantée par l’impossibilité de concevoir paisiblement le rapport père/fils, hantée par l’injustice comme constante universelle des sociétés humaines, hantée par le totalitarisme aveugle des états puissants, hantée par l’infinie capacité destructrice de l’être humain, hantée par l’inéluctabilité de la fin.

Averse Noire est pourtant une pièce saturée d’amour paternel et filial, un hymne à la liberté, une ode à la révolte, un plaidoyer pour les femmes coupables ou sacrifiées, un plaidoyer pour les pères imparfaits ou absents, un hommage aux fils innocents mais sans cesse outragés par les fautes de leurs parents, le chant du cygne des orphelins, le dernier sourire tendre et insolent de l’enfant abandonné à sa destinée.

2017/2018 Avignon Off/Paris

Le Captif

Treize années de captivité.

Une heure pour s’en libérer !

Une heure dans l’imaginaire de cet enfant confronté au problème de genre ;

fille ou garçon, il ne le sait pas lui-même,

jusqu’à ce qu’il entre dans la lumière de sa propre vérité.

Séquestré par ses parents, depuis son enfance, dans un espace réduit au strict minimum, ce n’est ni la folie ni un besoin de reconnaissance qui anime Le Captif, mais bel et bien le désir d’accéder à la maturité de l’esprit. Seule voie possible pour sa libération, ainsi que celle d’un certain Cléo-Clara, suscitant le questionnement de son genre. Le processus psychologique de survie est en marche. Tout élément susceptible d’aider le captif dans sa survie est assimilé, décodé. Le moindre échange avec l’extérieur est décrypté. Lentement mais sûrement, le captif se prépare à sa sortie…

2016/2017

Stavanger

Face à l'Inconnu, tout être a ses questions. Sans aucun doute,
nous partageons les mêmes

L’avocate Florence Bernstein vient de convaincre un jeune homme, Simon, de ne pas rester allongé sur les rails du quai numéro cinq. Choqué, désemparé, il accepte de la suivre jusque chez elle.
Dans l’espoir de rire à nouveau, ces deux êtres perdus et solitaires vont profiter du temps suspendu de la nuit pour se livrer l’un à l’autre, tenter de panser leurs plaies, échanger sur leur vie, leur passé, jusqu’à la découverte extraordinaire d’un intérêt commun : Stavanger, ville portuaire de Norvège.
On s’étonnerait de cette coïncidence dans une nuit ordinaire. Mais vivent-ils une nuit ordinaire... ?

Editions Itrana

Le Poteau

Ça pourrait être aux Etats-Unis. Une Amérique bien réelle mais fantasmée, tant pour les personnages qui peuplent cette histoire cruelle, que dans son territoire dessiné par un poteau. Celui-ci, central et déchirant qui est promis à sa destruction, plante le décor. Les personnages attachés et attachants gravitent alors autour, s’y liant et s’entredéchirant pour interroger, dans un conte noir, leurs destinées jusqu’à l’audelà.

Editions Itrana

Veau trinité

Georges, maire d’un petit village et éleveur de bovidés, a décidé de vendre Jésus, un veau qu’il considère comme son propre enfant. Mais pas seulement ! Il s’agit aussi d’un animal issu de la recherche génétique, le veau ultime, dernier de sa race, ce qui lui confère un statut de "star" dans la commune. Très intéressés par la bête, Kamel, le boucher musulman, Irvin, le restaurateur juif et Éléonore Vaine, une suissesse protestante naïve et excentrique, vont alors se lancer dans un jeu de pouvoir burlesque et effrayant avec Georges, sous l’œil de Myriam, la nymphomane, de Jérôme, l’artiste plasticien lunaire et du beau Gaspard, un jeune homme plein de mystère.

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now